Conseils de février au jardin

Le mois de février est dans la lignée de janvier : il s’agit surtout de préparer le terrain, mais dans certaines zones on va travailler plus, et bien entendu dans la serre. Cela n’empêche pas de préparer le jardin bio et notamment le potager. Pas mal de semis à venir.

Jardiner en février : potager, serre, gazon et fleurs

Dans la serre en février

On aère quand il fait plus doux et on arrose le matin. Comme d’habitude, on surveille les maladies et parasites. Si nécessaire, on chauffe la serre et on renforce les protections hivernales (cela va vraiment dépendre des régions).

On va semer :

  • abutilons
  • aubergines
  • bananiers
  • brachycomes
  • calcéolaires rugueuses
  • coléus
  • cotonniers
  • dalhias
  • fuchsias
  • gazanias
  • géraniums
  • gloxinias
  • lantanas
  • lobélias
  • oeillets Chabaud
  • papyrus
  • poires-melons
  • tomates

geranium-jardinage-fevrier

On bouture :

  • chrysanthèmes
  • crotons
  • dahlias
  • lantanas

Dans le sud, on va aussi semer les cardons, les basilics, les tomates, les céleris, les courges ou encore les cornichons et même les piments. On profite de février pour blanchir les vitres de la serre.

Les légumes : que faire au potager en février ?

haricots-graines-legumineuses

Comme en janvier, on fait surtout le point sur les graines et on commande ou on troque les graines qui nous manquent. On nettoie bien le matériel et on le désinfecte. On récupère aussi de la cendre de bois pour l’épandre. Côté nettoyage, on va bien entendu supprimer les feuilles sèches, les mauvaises herbes et tout ce qui est fané et gelé.

On récolte encore :

  • choux de Bruxelles
  • mâche
  • oseille
  • pissenlit
  • poireaux

Quand il ne gèle pas, on plante :

  • l’ail rose
  • échalotes
  • griffes d’asperges
  • pommes de terre

On sème en place :

  • fèves
  • petits pois

On sème sur couche :

  • carottes
  • céleris-raves
  • choux cabus
  • choux-fleurs hâtifs
  • laitues
  • navets
  • poireaux
  • radis à forcer

poireaux-jardinage-fevrier

On sème sous châssis :

  • cardons
  • carottes
  • choux-fleurs
  • laitues
  • melons
  • piments
  • poireaux d’été
  • poivrons
  • tomates

Dans le sud, on sème en pleine terre les carottes, le cerfeuil, le cresson, la chicorée, les épinards, les fèves, le persil, les pois, etc.

Quand il fait plus doux, on aère les châssis, on soulève les cloches.

 Que faire au verger et à la vigne ?

On finit de tailler les petits arbustes si on n’a pas terminé en janvier.

On taille les framboisiers et tous les arbustes à petits fruits comme les groseilliers, et puis également les pêchers, figuiers, noisetiers etc. On peut pulvériser de la bouille bordelaise, si on l’utilise, sur les pêchers et enrichir le sol sous tous les arbres.

neige-jardin-hiver-arbres

On finit aussi de planter les arbres à racines nues, les arbres à noyaux et les arbres à petits fruits. C’est également le bon moment pour tailler la treille et la vigne, et bouturer celle-ci.

Les jardiniers du sud vont aussi préparer la plantation d’agrumes et tailler ce qui doit l’être.

 Les arbres, arbustes et rosiers

Il y a pas mal de travail de ce côté. C’est le bon moment pour planter les arbres et arbustes non persistants, dont des haies. On plante aussi les plantes grimpants à racines nues. On va bichonner ses arbres en nettoyant les troncs. On taille les glycines, les lierres, les vignes vierges, arbustes et buis.

Si nécessaire, on va aussi élaguer les plus grands arbres. C’est le bon moment pour se débarrasser d’éventuelles souches.

On bouture :

  • griffes-de-chats
  • jasmin étoilé
  • peupliers
  • saules
  • sumacs
  • tamaris

On plante :

  • albizias (dans le sud)
  • grévilléas
  • mimosas

C’est aussi un bon moment pour planter les rosiers quand il ne gèle pas, les fumer et traiter les existants.

jardin-riviere-hiver-fevrier-01

Jardiner en février : que faire pour la pelouse et l’ornement ?

Planter :

  • les bisannuelles si vous ne l’avez pas fait en janvier
  • les vivaces après les avoir divisées

Semer : les premières fleurs d’été. On commande les autres graines de fleurs. On va mettre les bulbes de printemps en pot.

Redessinez les bordures de la pelouse, entretenez-la, voire commencez à la semer si vous en créez une nouvelle. Pas pendant qu’elle est gelée, bien entendu. Et si vous avez un bassin, surveillez le gel.

(source: consoglobe.com)

Pour bien démarrer l’année…

Bonne année à tous! Et pour bien commencer 2017, j’ai pensé que quelques conseils de jardinage correspondant au mois en cours seraient les bienvenus pour alimenter notre blog. Nous démarrons le mois de janvier, voici donc les activités de ce mois-ci au potager. (source : consoglobe.com)

Quelles sont les bonnes résolutions à prendre au jardin en ce mois de janvier ? Pendant la saison froide, si les végétaux se reposent tranquillement, les jardiniers, eux, ne chôment pas, même en hiver !

Pour bien commencer l’année, avec nos meilleurs voeux de jardiniers, voici quelques conseils pour bien jardiner en janvier.

En janvier, il est encore temps de tailler et semer

Janvier est bien souvent le mois le plus froid de l’année.

Ainsi, même s’il est difficile de planter quoi que ce soit dans la terre lorsqu’elle est gelée, n’hésitez pas à profiter de quelques journées douces pour planter les derniers arbres, arbustes et fruitiers que vous n’avez pas eu le temps de mettre en terre, comme les plantes grimpantes telles que la vigne ou encore le lierre, les pommiers, les poiriers et enfin les plantes vivaces à floraison estivale.

Des petits travaux au jardin

Également, profitez de la douceur toute relative procéder à la taille des arbres, des fruitiers et des arbustes mais aussi des végétaux que vous débarrassez de leurs branches ou feuilles fanées.

Le moment sera aussi idéal pour déplacer les plantations à feuillage caduc si besoin : à cette période de l’année, leur végétation est totalement à l’arrêt. Ces végétaux peuvent ainsi être manipulés sans risque.

Potager, serre, gazon et fleurs : que faire en janvier au jardin?

Dans la serre en janvier

Dans la serre, on va vérifier les protections hivernales installées en décembre. Côté entretien, on nettoie bien les vitres, on va aérer quand il fait bon et chauffer si besoin. On peut aussi arroser le matin. Bien entendu, on vérifie les maladies et parasites éventuels.

image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2015/01/jardiner-jardin-janvier.jpg

jardiner-jardin-janvier

Côté semis, on commence en douceur : quelques fleurs (fleurs de passion, par exemple) et fleurs d’été comme les géraniums ou bégonias. De la même manière, on démarre les premiers semis pour le potager (carottes, radis à forcer, salades, …).

Les légumes : entretenir le potager en janvier

Rassurez-vous, les futures récoltes doivent pouvoir résister au froid sans protection particulière. Cependant, mieux vaut prévenir que guérir ! Ainsi, pour limiter les risques, n’hésitez pas à poser dans votre potager, un paillis à base de paille ou de feuilles mortes.

Et pour donner un petit coup de pep’s à votre sol, il est parfois conseillé d’épandre un compost organique à base d’algues et de fumier en anticipation des prochains semis.

Comme en décembre, on aère les châssis quand il fait plus doux, et on vérifie tunnels et cloches de la même façon.

Comme en décembre, on vérifie aussi les graines et on achète si nécessaire ce qui nous manque, ou on troque des semences.

Que semer en janvier ?

Les laitues de printemps, pourpier doré à larges feuilles, les navets à forcer, des poireaux (sous châssis).

image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2015/01/jardin-jardiner-janvier-laitue.jpg

jardin-jardiner-janvier-laitue

Que récolter en janvier au potager ?

Pissenlits, poireaux, mâche, laitue d’hiver, choux de Bruxelles, choux pommés d’hiver, chicorée de Bruxelles, les endives, les salades frisées, les derniers panais.

Si on ne sème rien, on peut préparer le sol voire créer une nouvelle parcelle de potager.

On peut aussi préparer une aspergeraie.

Dans le sud et les régions plus chaudes, on pourra déjà semer des chicorées, du cresson, des épinards, des fèves, des pois, des carottes courtes. On plante l’ail rose.

Entretenir ses plantes en janvier

En ce mois froid, les plantes à l’intérieur comme à l’extérieur ont besoin de toute votre attention.

Entretien des plantes d’intérieur

En cette période de l’année, c’est surtout le manque de lumière qui risque de malmener vos plantes d’intérieur. Si possible, déplacez-les vers l’endroit le plus exposé à la lumière naturelle.

A défaut, la lumière artificielle, pourra être satisfaisante, si elle est diffusée par une ampoule spécifique. Il s’agit d’ampoules à led spécialement étudiées pour la croissance des végétaux. Elles pourront vous être d’une aide précieuse car les plantes nécessitent 18 heures de lumière en période de croissance, et 12h en phase de floraison.

jardin-janvier-plantes-interieur

Gardez à l’esprit qu’en hiver, les plantes d’intérieur ont particulièrement besoin d’être soignées. Supprimez les feuilles et branches malades, traitez contre les pucerons et autres cochenilles dont la prolifération est favorisée par l’humidité. Vous pourrez par exemple utiliser une solution à base de savon noir dilué dans de l’eau chaude (30g pour 1 litre). Laissez refroidir puis pulvérisez.

Entretien des plantes en pot et jardinières en extérieur

Pour protéger au maximum les végétaux des intempéries et du froid, déplacez les pots et jardinières à l’endroit le plus abrité du vent de votre jardin.

  • Astuce : choisissez l’endroit où la majorité des feuilles mortes se sont amoncelées.

Concernant les végétaux méditerranéens, oliviers, agrumes, citronniers, orangers, etc, il est préférable de les rentrer si possible, dans un endroit frais sec, aéré et lumineux. Si vous possédez une véranda, c’est l’idéal bien sûr ! Si ce n’est pas le cas, vous pouvez avoir recours à un voile d’hivernage qui aidera la plante à lutter contre le froid.

Foire au Troc

Le ciel est un peu couvert en ce début d’après-midi à Rouen, mais la première Foire au Troc des Jardins, ça ne se rate pas 🙂

affiche-troc-jardin

C’est l’occasion pour moi de faire connaissance avec une partie des membres de l’association. L’ambiance est conviviale. Quelques affaires changent de mains.

echange2

Cerise sur le gâteau, on peut même déguster de petites tomates, rouges et goûteuses.

Eric et François en profitent pour récolter des pommes de terre de belle taille.

recoltepdt2

La terre est généreuse.

recoltepdtpanier

Elsa et son compagnon font la chasse aux adventices avant de faire quelques semis d’automne.

C’est aussi l’occasion d’échanger les uns avec les autres.

Notre attention s’est portée un moment sur le mur qui borde le terrain de basket. Et pourquoi ne pas planter des fraisiers au pied de ce mur ? Elsa imagine de son côté des haricots partant à la conquête du béton (vrai que les tags actuels ne sont pas très jolis). Et, de s’apercevoir qu’il y a déjà des chevilles en haut du mur, à intervalles réguliers, ce qui permettrait de fixer des crochets puis un fil pour les futures grimpantes. Elisabeth nous annonce qu’elle a préparé quelques boutures de rosiers qu’elle se verrait bien mettre en place le long du grillage qui longe la voie TEOR. Enthousiasme général.

Il n’y a donc pas que les graines qui germent dans ces jardins, les idées ne sont pas en reste 🙂

François chasse le mauvais œil avec ses carottes. Gageons que l’arrière saison nous réserve encore de bonnes surprises.

mauvaisoeil

C’est vers 17h00, avec le soleil qui nous a rejoint en milieu d’après-midi, que nous levons le camp, non sans avoir partagé les récoltes du jour.

La Paysagerie

Retour sur notre sortie venteuse et humide du 31 janvier à la Paysagerie de Baons-Le-Comte. Sur l’invitation de Louis Poirée, fondateur de l’association « Le Potagiste » dont le but est de promouvoir les techniques de l’agriculture durable chez les particuliers, dans les écoles et les jardins communautaires, nous voici donc partis à neuf membres (les trois quarts de  notre association, donc Emoji)  vers la région d’Yvetot, cahin caha…

 

Et nous sommes accueillis par d’étranges créatures:

 

Face de minou

 

chat

 

Et cul de poule,

 

cul de poule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 qui s’avérera bien « productif » peu après!

pondeuse

Ainsi qu’un nez-talon,

etalon

plutôt agité

etalon

 

Et qu’il fallut moucher, avant qu’il ne nous botte!

cheval.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Heureusement, cela ne durera pas.

cheval

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Ce n’était pas un état long!…

(désolé pour ceux qui n’ont pas compris, mais je ne vais pas « ânonner »… EmojiEmojiEmoji)

.

anon

…Mais trêve de fantaisie et, à la suite de notre accorte présidente, dirigeons-nous vers le potager du lieu:

20160131_161847

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Comme Louis nous l’avait déjà expliqué lors de notre première rencontre (à la croix de Yonville), c’est en hiver que la saison se prépare et il y a déjà pas mal de choses en place chez lui:

terre

Les traditionnelles « planches » avec leurs petits sentiers recouverts de copeaux qui stabilisent le sol.

terre préparée.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La butte « mandala »

butte en cercle

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

butte

La serre, de belle taille! (ne comparons pas…)

serre

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Mais continuons notre visite. nous repassons devant la grange, pour aller patauger

.

grange

dans la forêt jardin

vers la forêt jardin

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

qui vient d’être plantée:

.

forêt jardin

.

L’option piscine est comprise…

.

forêt jardin

Malgré le froid et le vent (et la pluie!), ce fut une chouette visite.

Mais il est temps de dire « au revoir », maintenant!

Darie caresse le chat

Emoji

.

.

.

P. S. : si vous vous posez des questions sur les petits points qui émaillent cet article , sachez qu’ils servent à caler la mise en page, fonction qui semble dépasser les possibilités de wordpress (sauf si tu es programmeur, bien sûr… Là, tu peux bourrer le texte de html gréco-chinois, jusqu’à t’en faire péter les hémisphères… Mais sinon je n’ai trouvé aucune solution convaincante pour le profane moyen dont le temps de rédaction est donc multiplié par trois ou par quatre et je ne vous parle pas de l’ambiance… Merci les gars et les filles! si vous pouviez remédier à ça, on vous en serait infiniment reconnaissants… EmojiEmojiEmoji)

Un grand jour pour notre jardin

 

Les habitués se souviennent de la serre amenée par Serge et qui a passé quelques mois sur le carré nord-ouest:

 

toit de la serre

 

Elle fut rejointe plus récemment par deux grandes baies vitrées récupérées par Daniel.

murs de la serre

 

Ces trois éléments étaient faits pour se rencontrer…

 

un mur

 

De plus, c’était vraiment facile à faire: creuser une tranchée et y mettre des supports bien solides – comme des parpaings, par exemple-, cela s’est fait presque tout seul!

 

tranchée

 

Les baies vitrées, légères comme des plumes, ont quasiment volé toutes seules jusqu’à leur destination finale…

 

montage

 

Le toit, transformé pour laisser passer plus de précieuse lumière, s’est donc senti obligé de rejoindre ses comparses:

 

montage du toit

 

François fait la grimace comme s’il s’était vraiment fatigué!

 

grimace

 

Il reste encore beaucoup d’énergie dans ces corps (beaux) de travailleurs!

 

 

danse des fous

 

Préparez vos semis, elle est presque prête!

 

serre finie

 

Il manque encore une façade et un sol praticable.

 

interieur de la serre

 

Avis aux courageux…

 

;-))

 

 

Faits d’hiver, la suite

Ça y est! La faux a été inaugurée. Il était temps de commencer à éclaircir les hautes herbes de ce jardin, et cet instrument bien  pratique  a passé le test sans problèmes : silencieuse, écolo, efficace (après aiguisage de la lame), et permettant à l’occasion de pratiquer une activité physique! Un début d’éclaircissage a été fait, il s’agit de terminer le travail dans les jours qui viennent… Venez la tester!

Faits d’hiver

Un nouveau rosier a été planté au dessus des aromates. cela a été l’occasion d’expérimenter le marc de café comme terreau. Espérons qu’il grandisse bien et devienne un bel arbuste!

 

rosier replanté en plein terre

La butte semble « rhabillée pour l’hiver »….

Butte recouverte de carton

Une serre semble vouloir se constituer, si j’ose dire…

Le toit était là depuis quelques temps déjà:

toit de la serre

Mais ce qui pourrait ressembler à des côtés a fait son apparition il y a peu:

murs de la serre

On aura sûrement besoin de bras (avec cerveaux!) pour installer tout ça!

Le potagiste

Nouveau! TV gétale présente: Jardin-terre-view!!!

 

20 décembre 2015: rencontre au jardin de la croix d’yonville (Rouen) avec Louis Poirée de l’association « Le Potagiste ». Quelques conseils sur l’organisation, les aromates, La butte, le compostage, l’accueil des insectes « assistants jardiniers »…

 

Visionne-moi ça…!

 

 

Une autre façon d’aérer la terre

Voici une vidéo intéressante sur un outil, la grelinette qui permet de travailler la terre sans la retourner (ce qui tue les micro-organismes qui sont à la surface). Et ce qui est bien, c’est qu’on peut adopter cette technique tout simplement avec une fourche-bêche! J’ai d’ailleurs commencé à tester cette méthode.

Noémie.